Désolé, votre navigateur ne peut pas afficher le logo.

AGIR
Ouest - Côtes d'Armor

Simulation d’entretiens dans les établissements d’enseignement

Simulation d’entretiens dans les établissements d’enseignement

L'équipe d'AGIR Ouest-Côtes d'Armor collabore depuis longtemps avec les établissements d'enseignement supérieur de Lannion. Ces entretiens représentent le premier "poste" de l'association en termes de demi-journées de bénévolat.

Le “dossier” fourni par les candidats est composé :
  • d'une offre d'emploi réelle ou d'une offre de stage, trouvée par l'étudiant ou choisie par le professeur référent selon les établissements,
  • d'une lettre de motivation et d'un CV.

Dans le cas de l'ENSSAT ou de l'IUT, les membres des jurys disposent à l'avance des offres de stage, ce qui leur permet de bien préparer les entretiens, et notamment :
  • de faire quelques recherches pour expliciter les concepts qui leurs seraient inconnus,
  • de visiter les sites internet des entreprises, ce qui s'avère très souvent riche d'enseignements,
  • de suivre les liens éventuellement mentionnés dans les annonces.

L'étape consacrée à l'entretien dure une trentaine de minutes. Tout d'abord, le candidat se présente ; une phase de questions/réponses suit, puis le candidat est invité à poser des questions pour éclaircir les points qu'il souhaite sur le poste ou l'entreprise : évolution du poste, conditions de son exercice, formation, rémunération, etc.

On est proche d'un déroulement classique d'entretien, à l'exception du tout début de l'entretien, au cours duquel, en situation réelle, l'entreprise et le poste sont généralement présentés par les recruteurs.

L'entretien est plus particulièrement centré sur la vérification de la motivation du candidat pour le poste et l'analyse des expériences des candidats en situation professionnelle (projets ou stage) ou à l'occasion de jobs d'été.

Une simulation d'entretien n'est pas un jeu de rôles … Dans un jeu de rôles, chaque participant interprète le rôle d'un personnage réel ou imaginaire dans un contexte créé pour le jeu. Ainsi, on pourrait demander dans un tel jeu de rôles à une personne interprétant un candidat qui n'a pas exercé depuis l'obtention de son diplôme de s'inventer une expérience fictive et de convaincre son interlocuteur de la réalité de celle-ci. Un tel jeu de rôle peut être utilisé dans une session de formation au recrutement.

… mais une mise en situation réelle. Les étudiants sont conduits au cours de l'entretien à évoquer leur parcours personnel, leurs expériences réelles, les projets auxquels ils ont participé, et bien sûr, leurs motivations pour les études qu'ils ont choisies et le poste pour lequel ils postulent. Certes, le CV des candidats intègre l'obtention du diplôme par les étudiants, diplôme qu'ils n'ont pas encore obtenu, mais les étudiants ne sont pas interrogés sur des événements n'ayant pas encore eu lieu, comme par exemple le stage qui n'a pas encore été fait au moment de la simulation d'entretien.

Les offres d'emploi ou de stage comportent une composante technique ou technologique plus ou moins importante. Cet aspect des offres est peu exploité lors des entretiens parce que les étudiants ne sont pas en fin de cursus et nombre d'entre eux pourraient être mis en difficulté par ceux d'entre nous qui connaissent le domaine concerné.

Toutefois, lorsqu'un sujet technique est abordé (projet, stage, particularité de l'offre), le jury s'intéresse plus particulièrement à la capacité des étudiants à communiquer sur ce sujet : description d'un projet ou d'un stage en partant du général (le but recherché) au particulier (ce que l'étudiant à eu à réaliser) et les enseignements tirés de cette expérience. Les qualités pédagogiques sont également vérifiées à cette occasion.

Simulations d’entretiens à l’ENSSAT en 2017

Nos partenaires :

  • Lycée Joseph Savina de Tréguier pour des classes de BTS,
  • IUT de Lannion pour le DUT Réseaux et Télécom, ainsi que pour la licence professionnelle administration et Gestion des Systèmes et Réseaux informatiques (aGSRi),
  • L'Ecole Nationale Supérieure des Sciences Appliquées et de Technologie à Lannion (ENSSAT).

Organisation pratique

La simulation d'entretien fait partie intégrante des cours de communication des étudiants et la participation à cet exercice est obligatoire. L'organisation des séances de validation est établie au plus tard en début d'année universitaire, ce qui nécessite de la part de notre association un quasi-professionnalisme dans son fonctionnement.

Une première ébauche de planning est le plus souvent établie avec les professeurs responsables en fin d'année universitaire, et est rendue quasi-définitive à la rentrée. Il nous appartient alors de nous organiser afin de garantir le respect de nos engagements. Un coordinateur prend en charge l'organisation des entretiens pour un établissement et le recrutement des volontaires pour chaque matinée ou après-midi d'entretiens. La plupart du temps, 6 membres de notre association officient sur une demi-journée, auxquels se joint parfois un "observateur", qui vient découvrir notre activité en vue d'y participer ultérieurement.

Lors de la composition des jurys, le responsable de l'organisation veille à associer une personne de profil plutôt technique à une personne de profil plus généraliste.

Références pour aller plus loin


6 février 2017 : séminaire de l'équipe des simulations d'entretien sur le thème "Recruter à l'heure du numérique"

Quelles conséquences pour les simulations d’entretien d’embauche ? Pour son séminaire annuel (le 6 février 2017), l’équipe de simulation d’entretien avait choisi de réfléchir sur les transformations du marché de l’emploi induites par l’invasion du numérique. Cela faisait suite à un colloque "recruter à l’heure du numérique" organisé par le Conseil d’Orientation pour l’Emploi (COE) auquel avait participé Philippe Saint-Aubin. Lire la suite...

Entretien avec Emmanuelle Kerhervé

A quel titre l’association AGIR Ouest Côtes d’Armor intervient-elle dans votre formation ? L’association AGIR Ouest Côtes d’Armor organise des simulations d’entretiens d’embauche pour les étudiants de 2ème année d’IUT Réseaux et Télécoms et de Licence pro aGSRi. Lire la suite...

18 janvier 2016 : séminaire de l'équipe des simulations d'entretien.

L'équipe des entretiens avait choisi comme point de départ des débats un article au titre provocateur paru dans le quotidien britannique The Guardian : Why job interviews are pointless , article évoqué lors de sa publication par plusieurs journaux français. La thèse défendue par cet article était que, contrairement aux recruteurs des clubs de football, qui prennent en compte les performances des joueurs sur une longue période, les recruteurs des entreprises se contenteraient d’un entretien conduit sans méthode, ce qui ne serait guère plus efficace qu’une loterie. Lire la suite...